Julie Jovignot a soutenu son mémoire M2 HPDS 'Une étude de la transposition didactique du concept d’idéal'

le vendredi 5 septembre 2014 – 16h30. Campus de La DOUA, salle 112, Batiment Braconnier.


Directeurs de mémoire : Viviane DURAND-GUERRIER et Thomas HAUSBERGER
Rapporteure : Véronique BATTIE
Examinateurs : Thomas BLOSSIER et Virginie DELOUSTAL-JORRAND

Résumé
Les difficultés des étudiants en algèbre et surtout en algèbre structuraliste sont bien connues des enseignants. Nous nous sommes intéressée dans notre mémoire au concept d’idéal qui est central en algèbre structuraliste et qui est enseigné dès la licence Nous avons conduit une étude épistémologique  mettant en lumière le fait que ce concept est le fruit d’une longue évolution qui n’apparaît sous sa forme actuelle qu’au XXème siècle. Cette étude nous a permis également  de confirmer le caractère formalisateur, unificateur et généralisateur de ce concept, ce qui induit des contraintes sur les situations que l’on peut mettre en œuvre pour son apprentissage, et plus généralement sur le processus de transposition didactique. La deuxième partie de notre mémoire est consacrée à l’étude de la transposition didactique du concept d’idéal telle qu’elle se dégage de l’étude de plusieurs manuels. Nous étudions en particulier les choix faits par les auteurs en termes d’organisations mathématiques selon les institutions de destination (Classes préparatoires aux grandes écoles, Licence, Master) et les périodes.