Laurence Marty a présenté son travail de mémoire le jeudi 20 juin à 14h à la pagode:

'La transposition didactique : des notions  de travail, chaleur et énergie dans  les programmes et les manuels 1902-2013'

Sous la direction de Françoise Langlois

Valérie Munier rapporteur 

Jury : Françoise Langlois, Hugues Chabot et Philippe Lautesse

Résumé

Selon Thomas Kuhn, l’énergie constitue une "découverte simultanée" puisqu’ elle a été inventée par plusieurs voies et par différents savants. Ainsi, les premières définitions de l’énergie établies par Joule, Kelvin et Helmholtz sont cohérentes entre elles mais regardent au même concept par différentes entrées.

Dans ce travail, une étude de la transposition didactique externe de ces trois définitions est menée, c’est-à-dire une comparaison entre le savoir tel qu’il a émergé dans la communauté savante et le même savoir tel qu’il est présenté dans les programmes et les manuels.  Des décalages susceptibles de troubler le sens de ce concept aux yeux des élèves sont mis en avant, comme un manque de cohérence de l’énergie qui est souvent répartie dans plusieurs chapitres indépendants ou un manque d’universalité de l’énergie, qui est fréquemment cantonnée  à l’explication de la chute libre.

Enfin, des entretiens menés avec deux spécialistes de l’enseignement de l’énergie permettent de mettre en débat les conclusions tirées dans la première partie.