Agnès de Montaigne a soutenu son mémoire de Master M2 HPDS le 26 septembre 2012 à l'IFE.


Titre : Le médicament homéopathique entre science et médecine : un enjeu de santé publique.

Sous la direction de Samuel Lézé

Résumé :
Le médicament homéopathique a un statut particulier puisqu'il n'est actuellement ni expliqué par
une théorie scientifique ni validé par une étude clinique. Pourtant, ou grâce à cela, de nombreux
médecins généralistes font le choix de pratiquer l'homéopathie en France. Ce choix les conduit à se
marginaliser de la médecine, de même que le médicament homéopathique n'est pas intégré à
l'allopathie. Au-delà des conséquences sur la pratique quotidienne et les relations sociales des
médecins, c'est leur formation qui est remise en question par ce choix de manipuler un objet qui
n'adhère ni aux canons de la science ni aux canons de la clinique.


Mots-clés : France, CAM, Médicament, Homéopathie, Prescription, Anthropologie médicale, Controverse