Pascal Bellanca-Penel a soutenu son mémoire M2 HPDS (Salle 150, bât Lippman à 14h) "Jean Thibaud (1901-1960), une trajectoire dans le siècle" 

Ce travail étudie la carrière scientifique et institutionnelle d’un physicien expérimental lyonnais dans le domaine de la physique atomique et nucléaire. La période couverte va des années 20 aux au début des années 50. Nous étudierons plus spécialement dans un premier temps ses contributions expérimentales au sein du laboratoire parisien de Maurice de Broglie à l’étude des propriétés du positron grâce à la méthode de la trochoïde qu’il avait contribué à établir. Nous verrons ensuite comment, revenu à Lyon,  J. Thibaud parvint à créer et à diriger le laboratoire de Physique Atomique de Lyon dans les années 30 et 40. Nous poursuivrons par l’étude de la question de la place institutionnelle de Jean Thibaud pendant la période de Vichy et finirons par décrire une controverse de priorité dans laquelle il se trouva engagé fin 1950 à l’Académie des Sciences face à deux élèves de F. Joliot.

 

Directeur du mémoire Hugues Chabot.