David Gelas a soutenu son mémoire de M2 recherche, le mercredi 14 à partir de 17 h à la Pagode.

Titre : Quelles aides didactiques pour enseigner l’énergie en classe de troisième ?

Résumé : Le travail présenté ici, se situe dans le prolongement de multiples expériences que j’ai connues en tant qu’enseignant de sciences physiques et chimiques (SPC) au collège depuis 14ans, en tant que formateur, en tant que co-animateur d’un groupe de recherche et développement, mais également, des échanges que j’ai pu avoir avec des collègues et des enseignants-chercheurs. Ce processus réflexif, fondé sur un questionnement à l’articulation entre mon parcours et mes pratiques, vise à m’ouvrir des perspectives nouvelles sur l’enseignement.

Les réflexions à l’origine de ce travail prennent leurs sources au sein du groupe de recherche et développement SESAMES collège (SESAMES : Situations d’Enseignement Scientifique, Activités de Modélisation, d’Evaluation et de Simulation), groupe réunissant un chercheur en didactique et des enseignants de collège. En tant qu’enseignant de SPC de collège, j’ai remarqué que le concept d’énergie reste abstrait pour les élèves de troisième, bien qu’il soit introduit à différents niveaux des enseignements scientifiques et technologiques au collège, et qu’il soit abordé de façon transversale dans différentes parties du programme de SPC, donc abordé dans différents contextes.

Il parait tout particulièrement intéressant de s’interroger sur la transposition de l’outil original élaboré au sein du groupe SESAMES collège à de nouvelles situations, et à d'autres domaines que ceux pour lesquels il a été construit. Ce travail d'analyse doit permettre d'interroger la faisabilité de cet outil au niveau troisième du collège et dans des séquences d’enseignement en lien avec la mécanique et plus particulièrement avec l’énergie.

Jury : Philippe Lautesse et Daniel Guinet ; rapporteur, Valérie Munier.